Contre l’autofiction #1. Le syndrome du chocolat à la moutarde

Ne nous prenez pas pour des imbéciles. L’autofiction est depuis au moins Montaigne constitutive de la littérature, et la place importante qu’elle fait à la psychologie correspond parfaitement à une forte tradition française. Ce que nous lui reprochons, ce n’est pas sa montée en puissance depuis les années 1980, qui dit parfaitement l’époque. Ce que…