En novembre 2018 dans une tribune dans Le Monde nous défendions la fiction dans la littérature contemporaine et à sortir des « romans en costume » et des autofictions façon « reality show » dont raffole le marché du livre. Nous fondons en 2020 ce blog, qui a vocation à durer et à s’incruster dans le paysage littéraire. Les Monstres est un blog de critiques des livres écrites par des écrivains. La critique littéraire s’est tendanciellement appauvrie en France en terme de nombres de pages dans les journaux, d’émissions radiotélévisées, et quand elle existe, elle ne résiste pas à la pression commerciale qui la fait applaudir ce qui se vend et vendre ce dont on parle. Nous sommes écrivains et nous écrirons des  critiques qui jugeront un livre par son imagination, son style, son ton, sa nécessité profonde. On parlera ici des livres qu’on lit, et pas seulement des livres qui viennent de sortir. Les Monstres vont enfin pouvoir dénoncer les impostures littéraires très en vogue dans un périmètre restreint de Paris, et rappeler quelques réalités de la condition des écrivains.

 NB :  Les articles non signés  sont assumés par l’ensemble de la rédaction.

La rédaction

Aurélien Delsaux. Né en 1981 en Isère. Vit et travaille en Isère. 

Auteur de Madame DiogèneSangliers (Albin Michel, 2014 et 2017). Dernier livre paru : Pour Luky (Notabilia, 2020).

Sophie Divry. Née en 1979 à Montpellier. Vit et travaille à Lyon.

A notamment publié : La Cote 400 (Les Allusifs, 2010), puis chez Notabilia : La Condition Pavillonnaire, Quand le Diable sortit de la salle de bainTrois fois la fin du monde. A publié également l’essai théorique Rouvrir le Roman. Dernier livre paru : Cinq mains coupées (Seuil, 2020).

Denis Michelis. Né en 1980 en Allemagne. Vit et travaille à Paris.

Auteur de La Chance que tu as (Stock, 2015), Le Bon Fils (Notabilia 2017). Dernier livre paru : Etat d’ivresse (Notabilia 2019).


Pour nous engueuler, nous envoyer des livres ou contribuer au site :